Top 10 des levées de fonds : le palmarès BtoB Leaders du S1 2021 !

par | Juil 15, 2021 | | Data Marketing, Insights

Malgré un contexte incertain et un macroenvironnement turbulent, les investisseurs se sont bousculés au portillon pour financer les ambitions des entrepreneurs et des jeunes pousses. BtoB Leaders, qui documente cette dynamique au quotidien, vous propose aujourd’hui le top 10 des levées de fonds du premier semestre 2021 dans les catégories Sales et Marketing. C’est parti !

#1 Contentsquare : 500 millions de dollars

Quel plaisir d’ouvrir ce premier palmarès BtoB Leaders des levées de fonds avec un champion tricolore ! Contentsquare, leader mondial dans l’analyse de l’expérience digitale, a en effet bouclé une levée de fonds remarquée de 500 millions de dollars. La firme fondée et dirigée par l’excellent Jonathan Cherki porte ainsi le total des fonds levés à 810 millions depuis sa création, en 2008.

Dans le détail, ce tour de table de série E a connu la participation inédite de SoftBank Vision Fund 2. Ce fonds japonais vient ainsi rejoindre les investisseurs déjà en place comme Bpifrance, Canaan, BlackRock, Eurazo, Highland Europe ou encore KKR. La firme parisienne augmente ainsi sa valorisation à 2,8 milliards de dollars.

Cette levée de fonds intervient dans un contexte particulier pour Contentsquare qui a musclé sa stratégie de croissance externe depuis 2019. Acquisition de l’israélien Clicktale, rachat de Pricing Assistant, acquisition d’Adapte Mon Web, rachat de Dareboost… Contentsquare entend passer à la vitesse supérieure et financer son développement international.

« Nous avons déjà déployé des équipes à Singapour et Tokyo, mais également à Melbourne et Sydney pour le Pacifique. Notre marché a accéléré avec la pandémie. Il devrait progresser de 24,5 % par an à l’horizon 2025 pour atteindre 21,5 milliards de dollars ».

Jonathan Cherki, CEO, fondateur et principal actionnaire de Contentsquare.

Photo de profil de Jonathan Cherki

#2 Gong.io : 250 millions de dollars

Autre tour de table de série E, réalisé par Gong.io, plateforme de Sales Enablement. Avec plus de 84 000 utilisateurs en abonnement payant, 2 000 clients, un effectif de 550 personnes et un CA multiplié par 2,3 au premier trimestre 2021, Gong.io s’impose désormais comme un leader de sa catégorie. C’est donc tout naturellement que la firme californienne a pu boucler un tour de table de 250 millions de dollars (série E), portant ainsi sa valorisation à 7,25 milliards de dollars. Les fonds investis devraient être consacrés au développement de produits, au recrutement et à l’acquisition de nouveaux clients.

La plateforme, qui rationalise la prise de décision commerciale avec de la data sur les interactions clients, a profité de la marche forcée vers la digitalisation. En effet, la pandémie a catalysé l’activité de l’entreprise, comme l’explique son CEO.

« Bien que la pandémie s’estompe progressivement, le travail à distance semble parti pour durer. De nombreuses entreprises ont mis en place des modèles de travail hybrides et beaucoup de professionnels ont quitté les grands centres d’affaires comme San Francisco et New York pour des régions périphériques plus abordables. La pandémie nous a montré que les gros contrats peuvent être bouclés sans être physiquement présent. »

Amit Bendov, CEO et cofondateur de Gong.io.

Photo de profil de Amit Bendov

#3 ActiveCampaign : 240 millions de dollars

ActiveCampaign occupe la dernière marche du podium, avec une levée de fonds de 240 millions de dollars (série C) réalisée au printemps. Spécialisée dans l’automatisation de l’expérience client (CX), la firme basée à Chicago porte ainsi le montant de total de ses tours de table à 360 millions de dollars. Comme Gong.io, ActiveCampaign fait partie des « gagnants » de la parenthèse pandémique. En effet, le spécialiste de la satisfaction client a accéléré sa croissance en 2020, avec 145 000 entreprises clientes dans quelque 170 pays.

Les fonds levés devraient financer l’intégration de nouvelles fonctionnalités à la plateforme CRM d’automatisation de l’emailing et de la prospection, ainsi que le développement de l’automatisation de l’expérience client (CXA). ActiveCampaign devrait également accélérer son expansion mondiale en nouant de nouveaux partenariats.

« En 2016, nous avons démarré avec une équipe de 15 personnes. ActiveCampaign a été boostée grâce à une série A avec Silversmith. Cinq ans plus tard, nous comptons plus de 850 collaborateurs et plus de 145 000 clients ! Notre plateforme CXA nous a considérablement aidés pour atteindre cette croissance. »

Jason VandeBoom, Fondateur et PDG d’ActiveCampaign

Photo de profil de Jason VandeBoom

#4 Yotpo : 230 millions de dollars

Paradoxalement, c’est dans une année chaotique que Yotpo a pu réaliser le plus grand tour de table de son histoire. En effet, le spécialiste de l’accompagnement des marques e-commerce a levé 230 millions de dollars (série F) dans une opération menée par Bessemer Venture Partners et Tiger Global. L’entreprise new-yorkaise ambitionne de devenir un One Stop Shopping pour les marques qui souhaitent muscler leur jeu en matière d’e-commerce.

Avec cette levée de fonds historique, Yotpo entend doubler son équipe R&D et accélérer la transformation de sa plateforme marketing en un outil tout-en-un. L’entreprise australienne devrait également améliorer l’intégration entre ses différents outils, notamment Yotpo SMS Marketing, Yotpo Loyalty & Referrals, Yotpo Reviews et Yotpo Visual UGC. Yotpo vaut désormais 1,4 milliard de dollars.

« Nous avons su depuis longtemps que la vente reposera essentiellement sur le commerce en ligne. L’année 2020 illustre parfaitement cette prévision. L’e-commerce a en effet enregistré sa plus forte croissance. Tous les entrepreneurs ont mis en ligne leur boutique ou du moins ambitionnent de le faire à très court terme. »

Tomer Tagrin, PDG et Cofondateur de Yotpo

Photo de profil de Tomer Tagrin.

#5 HighSpot : 200 millions de dollars

HighSpot s’impose dans le top 5 avec cette levée de fonds de 200 millions de dollars réalisée en début d’année. Le spécialiste de la formation et du management de vente et du contenu est désormais valorisé à 2,3 milliards de dollars. Mené par Tiger Global, ce tour de table a également vu la participation d’investisseurs déjà en place comme Salesforce Ventures et Madrona. La firme devient ainsi l’une des entreprises les plus valorisées de Seattle.

Plébiscitée par des grands noms comme General Motors et Nestlé, HighSpot vient accompagner la direction dans le déploiement des contenus de formation auprès des équipes de vente. L’outil offre une expérience intégrée, ergonomique et motivante pour matérialiser les objectifs de formation du top management. Comme l’indique le communiqué de presse de ce financement, HighSpot vient supprimer le biais entre la stratégie théorique de commercialisation et la réalité du terrain.

« Au-delà du simple acte de vente, l’optimisation de la partie commerciale repose sur l’implication des différents intervenants au sein d’une entreprise : les départements marketing, ventes et même après-vente. L’idée est surtout d’offrir une expérience d’achat unique qui permet aux entreprises d’acquérir et de fidéliser leurs clients. »

Robert Wahbe, PDG de Highspot

Photo de profil de Robert Wahbe

#6 Introhive : 100 millions de dollars

Fondée en 2012, Introhive propose une plateforme SaaS alimentée par l’Intelligence Artificielle. Elle comprend des CRM, des logiciels de Marketing Automation et des outils de veille stratégique. La data est collectée à partir des emails (y compris les signatures) et autres canaux de communication pour réaliser une cartographie en mode « Who knows who ». Les commerciaux bénéficient alors d’une vue à 360° avec des tableaux de bord personnalisés et des rapports condensés.

Avec ce tour de table de 100 millions de dollars (série C) mené par la société d’investissement PSG, Introhive porte à 140 millions le total des fonds levés. Trois grands « chantiers » devraient bénéficier de ce nouveau financement :

  • Premièrement, la réalisation de plusieurs acquisitions stratégiques (croissance externe) ;
  • Ensuite, l’expansion de la présence mondiale de l’entreprise ;
  • Enfin, le développement des équipes d’ingénierie, de vente et de marketing.

« Nous avons entrepris de créer une plateforme qui tire parti de l’IA et de l’apprentissage automatique pour automatiser les tâches banales des professionnels occupés et pour identifier des informations précieuses et inédites sur leurs clients et leur activité. Au fur et à mesure qu’Introhive s’est développée, il est devenu évident que cette préoccupation et ce défi transcendent toute entreprise, voire tout secteur d’activité ».

Jody Glidden, cofondateur et PDG d’Introhive.

#7 Terminus : 90 millions de dollars

Terminus, jeune pousse spécialisée dans l’Account-Based Marketing (ABM), a levé 90 millions de dollars en série C début mars 2021. Mené par Great Hill Partners, ce tour de table porte la valeur globale de l’entreprise américaine à 400 millions de dollars.

Fondée en 2014, Terminus vient outiller les équipes « go to market » pour maximiser la conversion. L’entreprise, qui évolue dans un marché très concurrentiel (Marketo, 6sense, Sendoso…), a choisi la différenciation par l’intégration. La plateforme intègre en effet des fonctionnalités Sales et Marketing pour aligner les équipes. L’offre de l’entreprise s’est considérablement développée ces trois dernières années :

  • Terminus Engagement Hub ;
  • Data Studio (expérience de vente et données d’intention) ;
  • Canaux d’engagement (publicités, emailing, chat, web) ;
  • Terminus Measurement Studio pour piloter les KPIs, etc.

« Nous développons actuellement un nouveau modèle de marketing automation. Le marketing des comptes stratégiques a radicalement changé les logiciels de vente. Les équipes passent désormais d’une approche individuelle basée sur les prospects à une approche basée sur les comptes. Il s’agit en effet de prendre en compte la gestion de tous les points d’engagement. C’est en quelque sorte un cloud marketing BtoB moderne. »

Tim Kopp, PDG Terminus

Photo de profil de Tim Kopp

#8 Malt : 80 millions d’euros

Et si le prochain géant du freelancing était français ? Malt, startup parisienne, a bouclé une levée de fonds de 80 millions d’euros début juin pour financer son internationalisation. Fondée en 2013 par Vincent Huguet, Hugo Lassiège et Jean-Baptiste Lemée, Malt met en relation les entreprises et les développeurs, Data Scientists, designers et chefs de projet.

Pour surfacer dans un marché très concurrentiel, Malt entend couvrir de nouvelles compétences au-delà des services digitaux classiques. Sont notamment envisagés : les compétences en ressources humaines et en conseil juridique pour devenir « un point central pour les besoins des sociétés ». Cette levée de fonds devrait également financer l’expansion de Malt en Europe, notamment en Belgique, Pays-Bas, Royaume-Uni et Italie, avant d’attaquer le marché américain.

« Nous sommes avant tout une place de marché très ouverte, dans la lignée de ce que propose Airbnb. Tout tourne autour de notre moteur de recherche. Dans un marché particulièrement opaque, où les acteurs protègent leurs arrières, nous avons opté pour la transparence et l’accès à l’information ».

Vincent Huguet, CEO et cofondateur de Malt.

Photo de profil de Vincent Huguet

A  lire également sur BtoB Leaders : Post-Covid : les acheteurs exigent désormais une expérience client à la B2C

#9 Inxeption : 61,5 millions de dollars

Inxeption, pionnier mondial des services d’Industrial Commerce (I-Commerce) pour les entreprises a bénéficié d’un financement de 61,5 millions de dollars (série D) de la part de Coatue. Cet investisseur de premier plan avait très tôt misé sur Spotify, Snowflake ou encore DoorDash. Inxeption a également accueilli deux grands noms dans son conseil d’administration : Thomas Laffont, cofondateur de Coatue, et John Thompson, président de Microsoft.

Ce tour de table vient ainsi couronner une période de croissance faste pour Inxeption. Il faut dire que la plateforme séduit par son côté tout-en-un, couvrant la logistique, la vente en ligne, le financement de la chaîne d’approvisionnement et l’emballage. Avec un CA qui a bondi de 550 % au T1 2021, Inxeption consolide sa place de leader dans sa catégorie.

« Inxeption a franchi un nouveau palier. Notre collaboration avec un acteur de classe mondiale comme Coatue est un plaisir indescriptible. Nous sommes également ravis que John Thompson, qui a déjà beaucoup fait pour soutenir notre croissance en tant qu’investisseur et conseillé, ait accepté de s’impliquer davantage en devenant membre permanent du conseil d’administration ».

Farzad Dibachi, CEO et cofondateur d’Inxeption.

Photo de profil de Farzad Dibachi

#10 Templafy : 60 millions de dollars

Templafy, plateforme danoise de création de documents commerciaux B2B, a bouclé un tour de table de 60 millions de dollars mi-juin. Cette opération menée par Blue Cloud Ventures porte à 125 millions de dollars le total des fonds levés par l’entreprise. A l’heure où le focus est sur l’expérience client en ligne, Templafy s’intéresse à l’offline ou contenu déconnecté, un volet délaissé.

Templafy a vu le jour en 2014 pour outiller les commerciaux dans leur effort de prospection. Sa plateforme de Content Enablement permet la création, le stockage et l’utilisation de contenus professionnels en rendez-vous.

« La plateforme que nous avons développée est très axée sur l’entreprise. Il s’agit vraiment d’aider les employés à produire à peu près n’importe quel type de document ou de contenu professionnel dont ils ont besoin à partir de n’importe quelle application. Il peut s’agir d’Office ou de Google, mais aussi de Salesforce, Teams ou encore Slack. Nos concurrents se concentrent très verticalement sur des cas d’utilisation particuliers, par exemple autour des ventes. Nous avons donc choisi l’horizontalité pour accompagner l’entreprise dans l’ensemble de ses services ».

Christian Lund, cofondateur de Templafy.

Templafy

 

Top 10 des levées de fonds Sales et Marketing (S1 - 2021)

 

Ceci pourrait vous intéresser..