Terminus génère des données uniques pour préparer le ciblage sans cookies  

par | Avr 16, 2021 | | ABM, News

Terminus accompagne les équipes Go-To Market au ciblage sans cookies

Suite à l’élimination progressive des cookies annoncée par Google, Terminus introduit un ensemble de données unique dédié au ciblage sans cookies.

La combinaison de Terminus Chat Experiences et Terminus Email Experiences grâce à l’acquisition de Sigstr et Ramble est un pas important pour les équipes GO-To Market. Ces derniers s’apprêtent à adopter de nouvelles méthodes de ciblage sans cookies.

En effet, Terminus fournit des données totalement uniques à partir d’adresses IP collectées de Chat et d’expérience de messagerie. La société considère que des données de remplissage de formulaires ne sont pas appropriées pour suivre avec précision les comptes cibles. Elle exploite ainsi l’ouverture de courriels et les données d’identification par chat, avec un suivi des adresses IP constamment mises à jour pour plus d’exactitude.

 

Terminus s’adapte au ciblage sans cookies avec Sigstr et Ramble

“Nous y sommes ! Les entreprises commencent à comprendre comment elles vont faire des publicités en ligne sans cookies : le ciblage sans cookies. Terminus joue déjà le jeu depuis 18 mois. Nous avons préparé le chemin dès l’acquisition de Sigstr et Ramble. Nos attentes dépassaient amplement une simple signature électronique ou des fonctionnalités de chat. Les données que nous recueillons avec Sigstr et Ramble et la manière dont nous les recueillons sont entièrement exclusives. Nos données sont non seulement complètement inédites mais en plus elles sont hautement qualifiées pour le ciblage. Les données de niveau ESP (Email Service Provider) vont devenir rapidement les plus précieuse des sratégies ABM, et nous  suivons de très près cette transformation.”

Bryan Wade, chef des produits Terminus

Les données Terminus optimisent le travail marketing

Sans accès à des données IP de messagerie et de chat, les marketeurs sont limités aux formulaires indûment remplis par les utilisateurs. Même les données historiques qui ne considèrent pas les changements d’adresses IP gaspillent le temps, l’argent et l’énergie des entreprises en quête de précision.

C’est le cas d’une personne normale exposée à environ 4 000 publicités numériques par jour. Si on estime que le coût moyen par millier (CPM) est de 10 $, les annonceurs pourraient gaspiller des milliers de dollars par jour en publicités mal ciblées. Pour les entreprises qui ciblent des grands comptes l’impact d’une publicité mal ciblée pourrait être encore plus sérieux. Le ciblage sans cookies représente, pour elles, l’alternative idéale !

 

Source : businesswire

Ceci pourrait vous intéresser..