Dooly lève 20 millions  pour faciliter le quotidien des commerciaux

par | Mar 9, 2021 | | News, Vente

Dooly lève 20 millions  pour faciliter le quotidien des commerciaux

Les utilisateurs de la plate-forme d’aide à la vente Dooly déclarent avoir considérablement réduit le temps passé sur l’enrichissement des fiches dans Salesforce.

Cette activité chronophage représente du temps en moins dédié à la prospection et à la négociation. C’est à ce niveau que Dooly intervient pour établir l’équilibre entre ces deux enjeux. Pour ce faire, l’entreprise a conclu une levée de fonds de 20 millions de dollars.

Les investisseurs ont répondu présent

Très rapidement, Dooly a réalisé un tour de table de 3.3 millions de dollars, mené par Boldstart Ventures, BoxGroup et Basement Fund. Il a été suivi par une Série A de 17 millions de dollars, injectés par Addition, Boldstart Ventures, Battery Ventures, BoxGroup, Mantis et SV Angel.
Plusieurs décideurs de taille ont aussi activement participé à ce tour de table, dont Daniel Dines et Brandon Deer d’UIPath, Allison Pickens, ancien directeur d’UIPath, Zander Lurie, directeur de SurveyMonkey ainsi que d’autres chef d’entreprises spécialisées en développement.

 

Dooly repositionne la vente au cœur de la fonction commerciale

En 2019, le rapport des ventes de Saleforces avait démontré qu’un vendeur dédiait en moyenne seulement 34% de sa journée de travail à la vente. Cette répartition inéquitable de son temps, réduit forcément considérablement sa performance commerciale.En effet, le déséquilibre entre l’utilisation nécessaire du CRM et l’inadaptation de ce dernier à la mission des vendeurs, freine la productivité.
C’est pourquoi Dooly, propose à travers son espace de travail connecté de garantir un maximum de fluidité dans la réalisation des tâches récurrentes. Il permet aux conseillers client de prendre des notes, qui sont aussitôt synchronisées sur tous les CRM : Salesforce, Slack, etc. Ils peuvent aussi mettre à jour de façon instantanée leur pipeline, les comptes client, et qualifier de façon systématique les appels.

« Le suivi quantitatif représente une lourde corvée que personne n’est prêt à assumer. C’est une problématique présente dans tous les départements, notamment dans la vente. Les équipes commerciales ne devraient pas perdre leur temps dans la “soumission” des données. Notre but est de leur permettre de se concentrer sur leur principale mission : la vente ! »

Kris Hartvigsen, fondateur et PDG de Dooly

L’entreprise ambitionne ainsi d’attirer l’attention des investisseurs vers l’option suivante : “aiguiller” les appels téléphoniques et les données associées tout en maintenant une productivité optimale.

« Dès notre première rencontre avec l’équipe Dooly, nous avons saisi la pertinence de leur approche. Elle vise principalement la satisfaction client et le traitement irréprochable de leurs demandes tout en maintenant un renseignement pointu de leurs fichiers. En effet, Dooly a révolutionné la gestion des données sans toucher au fond du métier commercial : la vente ! »

Ed Sim, désormais membre du conseil d’administration de Dooly

banniere dooly

 

 

Source : knowledia

Ceci pourrait vous intéresser..