Etude : les marketeurs B2B donnent leurs perspectives sur l’événementiel post-Covid

par | Oct 14, 2021 | | News, Stratégie

A mesure que la crise sanitaire donnait des premiers signes de chronicité, les marketeurs B2B ont dû revoir leurs plans sur le volet événementiel. Alors que la vie reprend peu à peu son cours normal, les événements en distanciel restent bien présents. SmartBrief a sondé l’avis des marketeurs B2B et nous livre son décryptage.

Vers un équilibre présentiel / distanciel 

Les salons et les conférences ont toujours fait partie des canaux marketing, notamment dans le B2B. Pendant la crise, les marketeurs se sont retrouvés « confinés » aux événements distanciels pour maintenir le contact avec leurs cibles et leurs pairs. Le deuxième semestre 2021 a toutefois connu une belle évolution épidémiologique, permettant un retour au format habituel des événements. Sans surprise, le distanciel reste bien présent pour diverses raisons : coûts de revient bas, audience potentiellement plus élevée, peu de problèmes de planning, etc.

Que réserve donc l’avenir à l’événementiel B2B ? C’est ce qu’a tenté de savoir SmartBrief avec l’enquête « The Future of In-Person Events ». Sa principale conclusion ? Les marketeurs souhaitent trouver un équilibre entre les événements présentiels et distanciels, avec un modèle hybride pour élargir leur marge de manœuvre selon la variable budgétaire. Ainsi, 55 % des marketeurs B2B interrogés déclarent que les événements présentiels constitueront une part importante de leur stratégie, contre 45 % qui préfèrent continuer sur la voie du distanciel.

 

 

The Future of In-Person Events : les conclusions de l’enquête

L’étude révèle que 73 % des marketeurs qui privilégient les événements présentiels continueront tout de même à assister aux événements virtuels. L’enquête révèle aussi que les précautions sanitaires restent de mise, avec 53 % des marketeurs qui déclarent mettre en place des protocoles de sécurité au moins conformes à la réglementation en vigueur. Dans le même sens, 62 % des marketeurs B2B qui privilégient le présentiel se dirigeront vers des événements plus sélects dans des salles à taille humaine.

« Sécurité, efficacité et flexibilité. C’est le verbatim qui ressort de cette étude. Il incombe donc aux organisateurs de garantir des protocoles de sécurité solides pour que le networking et les affaires puissent reprendre dans la sérénité. Les responsables marketing ont également besoin de savoir que leur message atteindra le public cible quelle que soit la configuration choisie. »

Aaron Kern, vice-président des ventes et de l’édition chez SmartBrief.

 

Ceci pourrait vous intéresser..