Comment le contenu interactif améliore-t-il l’expérience de l’acheteur B2B ?

par | Juin 15, 2021 | | Data Marketing, News

En 2020, la quantité moyenne de contenu consommée en une journée a doublé. Dans un contexte de saturation, les marketeurs peuvent compter sur l’interactivité pour mieux engager l’acheteur. En effet, et bien que la vidéo soit en hausse, les contenus B2B restent souvent statiques. Dans ce billet, BtoB Leaders vous propose les Insights de Seismic, leader dans le Sales Enablement.

Le contenu interactif, un catalyseur d’engagement

Le contenu interactif est un contenu visuel dynamique qui propose des expériences personnalisées à chaque acheteur et à chaque étape du parcours. L’interactivité du contenu permet une belle différenciation dans le magma de contenu auquel est exposé l’acheteur B2B. C’est un excellent moyen de favoriser le « surfaçage » du contenu et booster l’engagement. En permettant à l’acheteur de dessiner son propre parcours, le contenu interactif améliore l’expérience utilisateur. Plutôt que de lire, l’acheteur B2B explore, passant ainsi de la passivité à un rôle plus actif.

Il faut dire que l’enjeu est énorme. En effet, 91 % des marketeurs B2B ont recours au Content Marketing. Et pourtant, leur audience lit à peine 28 % du contenu publié. D’un autre côté, 79 % des marketeurs qui utilisent du contenu interactif affirment qu’il génère des Returning Visitors ou visiteurs récurrents. Ainsi, les Returning Visitors et les actions d’engagement des acheteurs vous donnent de la data. Cela vous permet donc de rationaliser votre prise de décision et de mieux cerner les attentes de votre cible.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le contenu interactif n’est pas exclusivement destiné à l’acheteur. Il peut en effet intervenir pendant la formation du vendeur en complément ou en remplacement des ressources statiques (présentations, documents papier, etc.).

Quels sont les types de contenu interactif ?

Seismic identifie trois formats intéressants pour vous aider à intégrer le contenu interactif à votre stratégie.

  • Les études de cas ou Business Cases. Ce format permet à votre entreprise de montrer sa valeur et de prouver l’efficacité de son action. Proposez des études de cas dynamiques avec des vidéos notamment.
  • Les pitch desks. Au lieu d’équiper vos vendeurs d’une présentation statique, proposez-leur un outil dynamique de type « Choisissez votre aventure ». L’idée est de les outiller pour adapter leur discours à la cible.
  • Les fiches de solution ou Solution briefs. Ne vous contentez pas de décrire votre produit. Proposez des démonstrations vidéo et intégrez des liens vers des contenus dynamiques pertinents. L’idée là encore est d’embarquer l’acheteur B2B dans une expérience engageante.

Ceci pourrait vous intéresser..