L’emailing et les erreurs à ne pas commettre !

par | Fév 24, 2021 | | ABM, Génération de leads, Insights

Emailing : 4 raisons pour lesquelles ça ne fonctionne pas !

L’envoi d’emails est parvenu à s’imposer comme l’une des actions de webmarketing qui présentent un meilleur retour sur investissement. Il s’agit d’une pratique réputée pour stimuler les ventes d’une entreprise présente sur Internet.

Mais disposer d’un site n’est pas suffisant pour retenir les utilisateurs et transformer des leads en clients. Il existe plusieurs points critiques sur lesquels l’entreprise doit se pencher pour générer plus de ventes via l’email. 

Pourquoi le taux de conversion ne décolle pas ?

Une stratégie d’email marketing consiste à entreprendre des actions en ligne pour communiquer autour d’un produit/service, en vue de générer des ventes. C’est un moyen de prospection efficace, mais aussi de fidélisation clients, déclinable en plusieurs solutions. S’il existe une solution qui permet à l’entreprise d’avoir une communication directe avec son public, c’est bien l’emailing.

Toutefois, il se peut que les résultats escomptés ne soient pas rapidement au rendez-vous ; les ventes ne décollent pas et les taux de conversion baissent. Voici quelques-unes des raisons qui peuvent expliquer le dysfonctionnement d’une stratégie d’e-mailing. 

Proposer une ligne d’objet peu attractive

La ligne d’objet dans l’emailing est le premier élément visuel accessible à un destinataire. Elle est déterminante dans l’efficacité d’un email, car l’ouverture ou non du message dépend en grande partie de cet élément.

Pour créer des lignes d’objet efficaces, la personnalisation constitue un allié sûr pour l’expéditeur. Il peut également s’agir d’un élément descriptif qui donne au destinataire l’envie de consulter le contenu qu’il a reçu. 

Par ailleurs, il existe de nombreux outils d’analyse de l’objet comme isitwp.com qui permettent de rédiger un objet qui marche. L’utilisateur n’aura qu’à “analyser” sa proposition d’objet dans le champ prévu à cet effet sur la plateforme. 

Ne pas personnaliser son courrier électronique

Entre un objet d’email personnalisé et un autre qui est générique, le plus attractif est la première option. D’abord, parce qu’un message personnalisé s’adresse directement au destinataire. Ainsi, il se sent personnellement interpellé par l’email, et donc plus enclin à en découvrir le contenu.

L’un des principaux avantages de la personnalisation est de conférer à la marque une image forte auprès de son public. L’utilisateur sera toujours impressionné si un email l’interpelle directement ; pour lui proposer de nouvelles offres ou une remise spéciale sur un produit qu’il a consulté, par exemple.

Des solutions permettent une intégration du nom de l’utilisateur dans l’objet, de même qu’un CRM offre des possibilités d’interaction. Une pratique essentielle pour faire grimper les ventes et renforcer la confiance autour de la marque. (Lire l’article : “Les avantages d’un logiciel CRM dans le marketing BtoB“)

Ne pas segmenter la liste d’adresses électroniques

La segmentation permet à l’entreprise de regrouper ses abonnés en fonction des aspects déterminants pour le développement de son activité. Il peut s’agir de l’aspect démographique, du comportement d’achat, des professions, du type de pages visitées par le prospect, etc.

Différents facteurs peuvent être combinés pour créer des listes d’emails segmentés solides. Ces listes aideront l’entreprise à proposer du contenu plus personnalisé et pertinent pour un groupe d’utilisateurs spécifique.

Ne pas segmenter sa liste d’adresses électroniques peut retarder l’augmentation des ventes.

Envoyer des emails trop longs 

L’idée d’un email est souvent d’apporter un maximum d’informations à l’utilisateur afin de l’inciter à passer à l’achat. Pour autant, il est déconseillé d’envoyer un courrier trop long, au risque de produire l’effet contraire. Envoyer des emails aussi courts que possible a plus de chances de convaincre les destinataires que de leur adresser de nombreux paragraphes. 

Il faut toujours garder à l’esprit que les gens consultent généralement leurs emails plusieurs fois par jour. Seuls les courriers qui vont droit au but ont plus de chances d’être lus.

Par ailleurs, avant d’envoyer un email, il est important de s’assurer que le contenu proposé est naturel. C’est-à-dire qu’il ne contient aucun mot déclencheur de spam, comme « urgent » ou les mentions bancaires. L’objectif étant d’aider l’utilisateur plutôt que de l’inciter à l’achat avec un contenu piège.

En définitive, il est toujours possible de rattraper le coup après avoir commis l’une des erreurs susmentionnées. Le plus important pour une marque est de tenir compte de ses spécificités, la composition de son public et de ses préférences. En tenant compte de ces suggestions, toute entreprise peut trouver la bonne méthode pour améliorer son contenu et ses stratégies marketing. 

Emailing, les erreurs à éviter

Ceci pourrait vous intéresser..