Il faut relativiser : on ne sauve pas des vies

par | Fév 1, 2021 | | Aressy, Podcast

Pour rebondir, miser sur ses valeurs et son “pourquoi”

Avec la crise sanitaire, les marques ont dû renforcer leurs fondamentaux et redonner du sens à leurs actions. Elles doivent être plus agiles, se poser des questions sur leur rôle dans la société et rebondir pour trouver de nouvelles idées.  

Pourquoi les marques ont-elles plus que jamais besoin d’exposer leurs valeurs et quel rôle doit jouer une agence BtoB aujourd’hui ? Interview de Laurent Ollivier, Directeur associé d’Aressy, une agence Conseil en marketing et Communication Corporate en BtoB.  

#Faire moins, mais faire mieux… 

La crise sanitaire a contraint un grand nombre d’entreprises BtoB à modifier leurs modes de fonctionnement. La généralisation du télétravail a engendré de nombreuses remises en question et interrogations quant à l’efficacité du management. Pour rebondir, les dirigeants ont dû s’adapter à ce nouveau mode de travail, avec une gestion des équipes plus complexe pour certains, ces métiers demandant beaucoup de coordination.  

Pour Laurent Ollivier, « il faut peut-être faire moins de projets mais avec plus d’envergure, pour pouvoir être le plus contributif à la reprise d’un business qui  ne sera pas comme avant mais sur lequel le marketing et la communication peuvent avoir un impact positif ».

Pour rebondir, la transparence est le meilleur moyen de fédérer les équipes et d’établir une relation de confiance avec les clients.

« Il faut relativiser, on ne sauve pas des vies, on ne fait que du marketing et de la com… On peut dire les choses aux clients quand cela ne va pas », ajoute-t-il. 

#2 Redonner du sens au travail pour mieux se préparer au déconfinement  

Le confinement n’a pas changé grand-chose au quotidien d’Aressy, puisque la transition vers le Cloud de tout le studio s’est faite depuis les grèves de décembre 2019. En revanche, certains projets ont été totalement stoppés et d’autres reportés.  

Tout l’objectif a alors été de continuer à partager et à interagir afin que les équipes se sentent toujours dans une dynamique de challenge et de créativité. A ce titre, Laurent Ollivier rappelle l’importance capitale de la dynamique de groupe qui permet de donner envie aux collaborateurs de mener à bien leurs projets et d’atteindre les objectifs fixés. En « redonnant du sens » à l’activité, l’entreprise a pu ainsi se préparer de manière tangible au déconfinement. 

Retrouvez l’intégralité de notre échange avec  Laurent Ollivier ici ! 

 

A lire aussi : Crise sanitaire, créer un lien émotionnel avec le client

Ceci pourrait vous intéresser..